Nav view search

Navigation

La Direction de l'Université tient une réunion avec les doyens des Facultés et les directeurs des centres

La direction de l’Université a tenu une réunion, le mercredi 12 février 2020, à la salle professeur Al-Tayeb Zain Al-Abidine a la direction de l'université avec des doyens des facultés et des directeurs des centres et des doyens, réunion dirigée par le professeur Moussa Tayallah, directeur adjoint des affaires scientifiques et culturelles.

Au début de la réunion, le directeur adjoint a porté un éclairage sur la situation qui prévaut en ce moment à l'université et les mesures prises par la direction de l’université tout au long de ces événements, indiquant que les activités de l'université se déroule de manière bonne et stable, promettant de payer les salaires des membres du corps professoral de la composante locale au cours des deux prochains jours. Des dispositions sont également prises pour consacrer deux mois de salaire à la composante étrangère (le dollar) Au cours des prochains jours, le reste des mois étant consacré successivement à la composante étrangère, rassurant tout le monde sur le fait que la direction de l’université, en coopération avec le Doyen des affaires étudiantes, a pu fournir de la nourriture aux étudiants pour une période de six mois, exhortant professeur Syed Hamid Hariz à accepter d’assumer la mission de la direction générale. Il a également lancé un appel aux employés de l'université sur la nécessité de l'union et de la coopération, et porte la responsabilité de chacun sur son lieu de travail, soulignant que les partenaires de l'université sont soucieux de la continuité de l'université et de sa mission. Il a également souligné la volonté de l'État représenté par le ministre de l'Enseignement supérieur,  professeur Intisar Al-Zain Al-soguiroune la poursuite des activités de l'université et sa mission.

Pour sa part, professeur Syed Hamid Hariz, directeur de l'université en charge de l'université, a confirmé ses excuses au ministère de l'Enseignement supérieur pour ne pouvoir pas assumer la gestion de l'administration de l'université, s'excusant auprès de ses collègues des professeurs de ne pas avoir répondu à leur demande de reprendre l'université, indiquant que la confiance des employés de l'université est plus grande que toute confiance qui lui est accordée par une partie quelconque, et il a déclaré que depuis qu'il avait rejoint l'université Il n'a trouvé que du bien.

Les participants ont insisté sur la nécessité de préserver la mission et l’identité de l’université, confirmant leurs sérieux efforts pour mettre l’université en sécurité.