Le Vice-président de la République et Premier Vice-président de la République du Burundi : Lancement des événements associés aux activités de la réunion du conseil d'administration de l'Université

Les travaux des activités associées au les vingt cinquièmes réunions du conseil d’administration ont débuté le Mercredi 9 janvier 2019, dans la salle Andemi de la faculté d’Andemi du pétrole et mines. Son Excellence M. Osman Mohamed Yousif Kebar, Vice-président de la République et SE Gaston Sindemo, Premier Vice-Président de la République du Burundi ont précédé à la l’ouverture des travaux des activités de la réunion, Dr Mustafa Osman Ismail, président du conseil d'administration de l'Université, professeur Kamal Mohamed Obeid, président de l'Université et ses adjoints, ses adjoints et les membres du conseil d'administration et de doyens des facultés et employés de l'Université. Le président de l'Association des professeurs d'université, le doyen de la faculté d'éducation, professeur Musa Taha Tayallah, directeur adjoint des affaires scientifiques et culturelles, et le président du comité supérieur de la Conférence sur l'éducation islamique en Afrique, M. Ibrahim Abuabaa, membre du conseil d'administration et directeur de l'ancien centre islamique africain. Dans son adresse, Le directeur de l'université a souhaité la bienvenue aux invités de l'université venus prendre part à ces événements, ainsi que le premier vice-président de la République du Burundi, invité d'honneur de la réunion du conseil d'administration, et a présenté les conclusions et recommandations du séminaire sur l'éducation islamique tenu en Afrique. La première édition a été organisée par le Centre islamique de l’Afrique en 1988, dans laquelle il a évoqué le développement de l’université puisqu’il s’agissait d’un centre islamique en Afrique, et a loué les diplômés de cette université qui se trouvent à travers le monde entier ainsi que leur rôle joue dans leurs communautés, et que l’expérience de l’université est très fort et continuel saluant ceux qui ont posé les premiers pierres de la création de ce monument éducatif et  apporte leur soutien et leur protection, a-t-il déclaré et il a félicité le premier vice-président de la République du Burundi, le décrivant ses qualités de dignité, respectueux de l'islam et des musulmans et il apportant son soutien aux musulmans au Burundi, ensuite,  Madame Masher Doleb, ministre de l'Education et l’enseignement fédéral affirmant sa disponibilité à prendre part à ces travaux d’activités affirmant que le colloque sur l’éducation islamique  en Afrique et résultats seront qu’un plus réel de poids avant de remercier l’université pour son intérêt accordé aux questions de l’éducation islamique en Afrique et qu'il y a une intégration dans le processus éducatif entre l'enseignement public et supérieur, notant que l'Afrique est riche en ressources naturelles et que  c’est le colonialisme qui l'a privée de ces richesses. Quant au vice-président de la république, M. Osman Mohammed Yousouf Kébir, il a salué le rôle important joué par l'université dans la diffusion de l'éducation islamique en Afrique, soulignant que cet événement comprenait une série d'événements, Il a souligné l'importance du colloque sur l'éducation islamique en Afrique en ce moment important, louant les éminents diplômés de l'université et des programmes de l'Association des diplômés. Il a longuement parlé des vertus de l'enseignement et de l'apprentissage et évoquant la science et la divinité des jugements, ajoutant Indiquant que l’événement et son contenu est très important a travers les documents scientifiques qui seront présentés et les recherches et idées avancées pour formuler des recommandations et des résultats qui contribuent au développement de l’éducation islamique en Afrique, louant le développement de l’université, sa diffusion et sa diversité dans toutes les disciplines, contenus en décrivant son grand impact est l'un des colliers qui ornent le continent africain.