Nav view search

Navigation

Le Directeur de l'université échange avec le comité fondateur du Conseil africain des spécialités médicales (Conseil africain)

Professeur Hunud Abia Kadouf, directeur de l'Université, a échangé ce mardi 15 décembre 2020, avec le comité chargé de la mise en place du Conseil Africain des Spécialités Médicales (Conseil Africain) en présence du Professeur Abdel-Azim Al-Mahal, Directeur Adjoint des Affaires Financières et Administratives, cette échangé a regroupe le Professeur Ahmed Mohamed Maken, directeur par intérim du Conseil, et  Dr Kamal Khalafallah Secrétaire général par intérim du Conseil, Dr Omar Al-Adil Abdullah Hamid, ancien doyen du faculté de médecine, le professeur Jahullah, doyen de la faculté de médecine, et le professeur Tajeddine Niyam, chef du Bureau des relations extérieures.

Au cours de cette échangé, professeur McCain, président en charge de la mise en place du conseil, a présenté un rapport détaillé dans lequel il a passé en revue l'idée du conseil et les bénéfices attendus de sa création et les opportunités disponibles à l'université qui contribuent au succès du conseil, indiquant que l'objectif de la création du conseil est de renforcer les capacités des cadres de la santé en Afrique, compléter la mission de l'université en Afrique et renforcer les systèmes de santé existant dans différents pays africains, énumérant les ingrédients du succès disponibles pour la création du Conseil.

Pour sa part, Dr Omar Al-Adil, ancien doyen de la Faculté de médecine, a indiqué que le Conseil est une extension naturelle de l’Université internationale d’Afrique à l’heure actuelle, le succès de l’idée est de la mettre progressivement en œuvre et de suivre les normes de qualité, indiquant que l’un des éléments du succès du Conseil est la grande coopération et les bonnes relations qui unissent la faculté de médecine avec le Conseil soudanais des spécialités médicales et le Conseil arabe.

Quant au Directeur adjoint des affaires financières et administratives, il a salué l’idée, soulignant la nécessité de nouer des relations avec le British Board, soulignant l’importance de créer des programmes avancés qui abordent les problèmes de santé actuels sur le continent africain, en plus d’adopter une méthode d’apprentissage en ligne dans les programmes d’enseignement du Conseil et de prêter attention à la recherche scientifique sur les questions de santé en Afrique.  

Pour sa part, Professeur Hunud Abia Kadouf, le directeur de l'université, a salué l'idée de la création du conseil et les mesures qui ont été prises pour l'achèvement du projet, indiquant que de tels projets donnent à l'université une forte impulsion vers l'universalité, dirigeant la poursuite des travaux sur le projet jusqu'à ce qu'il voie la lumière.